bannieres-passat5

Trouvez des réponses, des questions et toutes les infos sur cette génération de Passat dans les forums dédiés :

496_iv_a_passat

Août 1996>; (=B5 ou =Typ 3B ou =V)

Longueur (en m) 4,68
Empattement (en mm) 2703
Poids minimum (en kg) 1200
Diamètre de braquage (en m) 11,4
Capacité du réservoir (en l) 62
Longueur habitable (en mm) 1953
Largeur coudes AV-AR (mm) 1466-1440
Capacité coffre (en l) 475

Moteurs essence et diesel en position longitudinale de 90 (TDI) à 193 ch (essence 2,8 l V6). Essieux AV: multibras, AR en « U » à bras combinés (ressorts et amortisseurs séparés). Versions 4 portes et Variant. 4,68 m de long. Poids de 1200 à 1495 kg. Vitesse maxi de 184 à 238 km/h. Jantes: 6 J x 15; Pneus: 195/65 R 15. Diamètre de braquage: 11,40 m. Réservoir de 62 litres. Capacité du coffre: 475 litres.

Lutte anti-rouille: En plus de la III A, galvanisation totale de la carrosserie. Garantie contre la rouille passant à 11 ans et puis, 12 ans pour la génération IV B.

Palette de teintes extérieures :

496_couleurs_iv_a

Le 14-15 septembre 1996, le quotidien belge « Le Soir » publiait l’essai de la Passat IV A sous le titre « Passat: un air d’Audi A4, mais une autre image ». Le modèle testé était le moteur essence 1,8L 125 ch à 5 soupapes par cylindre. Voici quelques extraits: « Le remplacement de la Volkswagen Passat, voiture de pointe du marché européen, représente pour le constructeur de Wolfsburg une étape importante (…) Du haut du pare-brise jusqu’à la base de la lunette arrière, pas une seule ligne droite, mais une courbe douce conférant à la voiture un style très personnel (…) Les kilomètres parcourus ont néanmoins suffi à faire découvrir une berline bien campée sur des suspensions fermes mais confortables (nouveaux essieux avant et arrière) qui confèrent au véhicule un comportement typique VW-Audi, c’est à dire assez sous-vireur à la limite. Cette légère glissade du train avant rassurera la majorité des conducteurs. Pour. Ligne, comportement routier, confort, silence de marche, position de conduite, coffre, finition, quatre airbags (dont deux latéraux). Contre. Moteur 1,8 souple mais peu nerveux, habitabilité en recul, manque de personnalité par rapport à l’Audi. »

En septembre 1997, le mensuel belge « Touring » passait sous la loupe la Passat TDI 110 ch. Voici quelques extraits: « Déjà chouchoutée par les grands rouleurs, l’ancienne Passat avait acquis ses lettres de noblesse notamment par une excellente habitabilité et une endurance à toute épreuve. La nouvelle grande Volkswagen ne trahira pas cette belle lignée familiale et ajoute encore à l’ensemble de ces données quelques éléments qui feront sans doute date dans l’histoire de l’automobile moderne (…) La TDI90 ch vous avait plu? Vous allez voir ce que vaut cette version 110 dotée du turbo à géométrie variable; non seulement les performances sont à la hausse mais aussi (et surtout!) les consommations ont été revues à la baisse! (…) En plus, la Passat s’avère superbement bien équipée. Plus. Grande berline « aboutie », Habitabilité/coffre, Performances/consommations, Voiture sécurisante. Moins. Visibilité 3/4 arrière, Options nombreuses, Isolation moteur « moyenne ».

Article écrit par Pierre.

Catégories du blog
Publicité