bannieres-passat2

Trouvez des réponses, des questions et toutes les infos sur cette génération de Passat dans les forums dédiés :

496_ii_a_passat

Octobre 1980>; (=B2 ou =Typ 32B ou =II):

Longueur (en m) 4,44

Empattement (en mm) 2550

Poids minimum (en kg) 920

Diamètre de braquage (en m) 10,7

Capacité du réservoir (en l) 60

Longueur habitable (en mm) 1904

Largeur coudes AV-AR (mm) 1425-?

Capacité coffre (en l) 480

Moteur essence et diesel en position longitudinale de 54 (Diesel) à 115 ch (Essence, 5 cylindres), Essieux AV: Mac Pherson, AR en « U » à bras oscillants. Versions 5 portes et Variant (par la suite, 4 portes appelée un temps « Santana » apparue en septembre 1981). 4,44 m de long. Poids de 920 à 1025 kg. Vitesse maxi de 143 à 188 km/h. Apparition en février 1981 de la version « Formel E » (Spoilers, boîtes 5 vitesses = 4+E, Système « Stop-Start »)… Et oui, déjà à l’époque une « BlueMotion » !!! Jantes: 5 J x 13; Pneus: 165 R 13. Diamètre de braquage: 10,70 m. Réservoir de 60 litres. Capacité du coffre: 480 litres.

Lutte anti-rouille: En plus des mesures de la I A, creux de la carrosserie inférieure scellés, doublures de passage de roue dans les garde-boue avant. Garantie de 6 ans contre la rouille (à partir de 1982) et en plus de 3 ans pour la peinture (à partir de 1985).

Palette de teintes extérieures :

496_couleurs_ii_a

Le 12 février 1981, le « M.A. » publie l’essai de la Passat GLS 1,6L essence de 75 ch. « Si le confort de la suspension n’atteint pas encore le niveau que l’on peut attendre d’une voiture familiale de cette catégorie, les modifications importantes apportées à la carrosserie offrent un habitacle plus spacieux et un volume de coffre plus généreux tout en maintenant tel quel l’excellent équilibre du comportement routier. Les qualités: -Ligne aérodynamique, -Habitacle spacieux, -Mécanique silencieuse, -Consommation à vitesses constantes, -Commande de boîte précise, -Conduite agréable et sécurisante. Les défauts: -Suspension sèche, -Sièges avant durs et mal dessinés, -Consommation moyenne élevée, -Equipement sommaire pour une « GLS », -Position des interrupteurs importants. Consommation de l’essai: 11,3 L/100. »

Pour ne pas que l’on me dise que je ne lis que le « M.A. », voici quelques lignes concernant la « nouvelle Passat » par « l’Automobile, Spécial n° 4 1981-1982″ (revue française, tirée à 130.000 exemplaires): « Nous l’avons dit, il serait indécent de nos jours qu’un fabricant lance un nouveau modèle sans mettre l’accent sur son économie. Volkswagen s’y est particulièrement attaché dans sa gamme rénovée en 1981. Une formule « E » (économique) est disponible sur les Polo, Golf, Jetta et Passat et consiste à adopter des nouveaux rapports de transmission, conjugués à quelques adjonctions aérodynamiques. Volkswagen a particulièrement insisté sur la consommation des nouvelles Passat et Scirocco entièrement redessinées au cours du dernier millésime. Les deux voitures conçues par les stylistes de Wolfsburg et non plus par Giugiaro comme les précédentes, se retranchent derrière un style sans grande personnalité, un style que l’on retrouve sur la VW Gol, un coach conçu spécialement pour le marché brésilien dans le même souci d’économie d’énergie. Associé à des mécaniques tempérées par le spectre de la consommation, les VW optent donc pour la raison. Reste pour s’évader la Scirocco GLI et la Passat 5 cylindres, modèles de haut de gamme dont le tempérament n’est pas étouffé par les contingences pétrolières. »

Plus loin dans la revue, dans l’énumération « exhaustive » des modèles au niveau mondial, on peut lire: « Après sept années d’existence, la gamme Passat a fait peau neuve. Pour cette berline spacieuse et traditionnellement familiale, l’accent a été mis sur l’économie plus que sur les performances. Présentation: novembre 1980. »

Le 27 décembre 1984, la même revue « M.A. » publie le référendum des propriétaires de la Passat 1600. « 115 réponses pour ce questionnaire concernant la version équipée du moteur à essence de 1,6 litres et immatriculée en 1981. Avec un indice de satisfaction de 8,1, la Passat s’en tire plutôt bien avec, en tête des qualités, sa fiabilité et sa robustesse, liées au sérieux de sa garantie. Parmi les défauts principaux, citons l’insonorisation et l’équipement en général. »

Article écrit par Pierre.

Catégories du blog
Publicité